aller au contenu

Florithérapeute et Energéticienne

Béatrice Lechartier

Je vous accueille au jardin Kalon gwez à Maxent que j’ai créé en 2006, dessiné sur la forme de l’Arbre des Sephiroth. Ce cadre chaleureux conçu pour vous accueillir, prendre soin de vous, vous écouter, partager et cheminer ensemble. Un lieu de ressourcement.

Mon parcours professionnel

Béatrice Lechartier
Béatrice Lechartier.

Passionnée de jardin et de plantes médicinales, j’ai commencé à cultiver dans mon propre jardin au presbytère de St Trimoël en Côtes d’Armor dès l’âge de 27 ans.

Ainsi, après ma formation et mon diplôme d’aide-soignante à la fin des années 1970, suivis de plusieurs années de pratique, j’ai choisi de me former en horticulture comme paysagiste de 1990 à 1991 à St Ilan.

Mon grand intérêt pour l’arbre et sa symbolique m’a naturellement accompagnée jusqu’à la découverte du livre « Symbolisme du corps humain » d’Annick de Souzenelle. C’est auprès d’elle que je me suis formée 15 ans plus tard à propos de l’Arbre séfirotique. Trois mois après l’ouverture de son livre, une expérience dans ce jardin de presbytère m’a révélé ce qui se jouait entre mon corps de chair et mon jardin de terre, quelque chose se dénouait au niveau de ma gorge à un endroit précis du jardin.

Désormais « Je suis un Arbre de Vie ! » devenait ma réalité. En appliquant le conseil de Voltaire « Cultivons notre jardin » par la voix de Candide, je me retrouvais dans une quête éclairée qui me mènerait 20 ans plus tard en Forêt de Brocéliande où j’allais sur les chemins « ...de l’extérieur pour aller vers l’intérieur, de l’inférieur au supérieur » comme le dit St Augustin, en y enracinant un nouveau jardin basé sur ce schéma symbolique.

Suivant ma passion, et après une formation au Centre Bach en France de 2000 à 2003, je suis devenue conseillère et formatrice en élixirs floraux en 2006. Plusieurs autres expériences inouïes telles que la découverte du livre « La signification spirituelle des fleurs de Mère » lors d’un voyage à Auroville en Inde en 2003, ou la visite de la maison du Dr Bach près d’Oxford en Angleterre m’ont inspiré à ouvrir une nouvelle porte vers la liberté de cheminer au-delà des 38 fleurs de Bach. Je travaille en collaboration avec l’équipe du Laboratoire Deva du Vercors où j’ai été accueillie et formée de 2005 à aujourd’hui.

En effet je suis devenue prestataire de service pour la région du grand Ouest en tant que formatrice en élixirs floraux en EHPAD dans le cadre d’un travail expérimental et pour des stages « Terrain » au jardin et dans la Nature.

De 2007 à 2019, plusieurs expériences de fêtes au jardin, expositions et spectacles ont vu le jour sous l’égide de l’Association Au Jardin de l’Elixir.

Chemin faisant, je me suis laissée apprivoisée par le phénomène de l’énergétique pour lequel non seulement j’ai un attrait mais aussi une faculté. Mon désir m’a menée vers diverses approches de soins, dont celle d’Access Bars en lien avec nos croyances, de LaHoChi, soin plus général et très lumineux. Dernièrement le soin essénien, soutenu par une pratique journalière de la méditation, renforce la puissance du quotidien et de ma pratique.

Par ailleurs, j’ai été formée en 1999 au massage du corps, ce temple que nous habitons et qui exprime, tant qu’il le peut, nos émotions et traits de personnalité. C’est d’ailleurs ainsi que j’ai rencontré les élixirs floraux. Puis en 2014, j’ai appris le massage appelé « Détente cristalline » en utilisant des huiles et des pierres semi-précieuses chauffées au préalable.